guitarbites

culture La guitare d’Al Di Meola et l’ombre de Zappa

Al Di Meola donnera libre cours à son penchant latino avec le World Sinfonia. Photo DR

Le Festival de Sankt-Ingbert, qui jusque-là était une fenêtre sur le jazz nordique, change d’orientation pour sa 27e édition. Du 25 au 28 avril, la localité sarroise fera la part belle aux musiciens américains. Le premier soir, après l’ouverture assurée par le pianiste de Sarrebrück Manuel Krass, les Grand Mothers of Invention rendront hommage au regretté Frank Zappa, avec, au sein de ce quintet, Tom Fowler, Napoleon Murphy Brock et Don Preston, qui ont joué avec le génial guitariste. Pour fermer le ban, dimanche, deux guitar heroes bien vivants, eux, se succéderont : d’abord John Abercrombie en duo avec le pianiste Marc Copland (à 18h), puis le virtuose Al Di Meola, qui vécut les beaux jours du Return to Forever de Chick Corea (à 19h30).

Entre ces deux bornes, la soirée de vendredi mettra les femmes à l’honneur : la saxophoniste Grace Kelly se produira avec son quintet avant de laisser la scène aux quatre Ladies of Jazz du batteur Charly Antolini.

Samedi soir sera manouche : Stochelo Rosenberg, à la guitare, et Roby Lakatos, au violon, emprunteront la voie ouverte par Django Reinhardt et Stéphane Grappelli.

Tout se passera à la Stadthalle de St. Ingbert (Am Markt 6).

Renseignements et réservations à l’Office central du tourisme de la Sarre, tél. : 00 49 681 927 20-0 (info@tz-s.de).

Article source: http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/04/24/la-guitare-d-al-di-meola-et-l-ombre-de-zappa

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera