Duo mandoline et guitare, l’équilibre musical

Le prochain concert des Musicales du causse de Gramat aura lieu samedi 23 août. Au menu, un duo mandoline guitare par Julien Martineau et Eric Franceries.

Les Musicales du causse reçoivent samedi un duo mandoline et guitare. Julien Martineau, le mandoloniste, est professeur au conservatoire de Toulouse. Il a joué dès l’âge de 16 ans à l’Opéra de Paris ainsi qu’avec Alexandre Tharaud. Il est apprécié de partenaires renommés : Bertrand Chamayou et Jean-François Zygel. En novembre 2014, il jouera les concertos de Vivaldi avec l’orchestre national du Capitole de Toulouse sous la direction de Rinaldo Alessandrini. Entretien.

Parlez-nous de ce bel instrument qu’est la mandoline.

La mandoline napolitaine est née vers 1740. Elle s’est développée en Italie puis s’est diffusée progressivement en Europe occidentale. Puis c’est en Europe centrale que la mandoline va poursuivre son développement. D’illustres compositeurs écrivent alors pour elle : Mozart, Hummel et Beethoven. A la fin du XIXe siècle, elle s’épanouit, d’abord à Florence, puis Naples, Rome et Milan. La confrontation entre l’école italienne tenante de la tradition historique et l’école allemande incarnant un certain modernisme, a permis l’apparition d’autres courants différents, notamment en France, qui donnent aujourd’hui à l’instrument ses multiples facettes.

Vous allez être accompagné à la guitare par Eric Franceries. Présentez-nous votre duo.

Nous nous sommes rencontrés lors d’un enregistrement d’airs d’opéra de Nathalie Dessay avec l’orchestre du Capitole sous la direction de Michel Plasson. Après plusieurs collaborations lors de productions d’opéras, nous avons décidé de créer un duo mandoline guitare, le répertoire étant extrêmement riche et la formation offrant un équilibre naturellement idéal.

Quel programme avez-vous choisi à Gramat et pourquoi ?

Nous jouerons des œuvres classiques particulièrement virtuoses prenant leur racine dans le répertoire populaire : le tango chez Piazzolla, le folklore d’Europe centrale chez Bartók et Sprongl (un compositeur à découvrir) et la musique napolitaine chez Raffaele Calace (1863-1934) un créateur et un diffuseur qui la fait rayonner en Europe, au Japon et aux Etats-Unis.


Pratique

Le concert aura lieu samedi 23 août, à 21 heures, à la salle de l’horloge, rue de l’horloge à Gramat. Tarif plein : 15 euros, réduit 10 euros, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans et élèves des écoles de musique du département. Renseignements et réservations auprès de l’office de tourisme de Gramat au 05 65 33 22 00.

Article source: http://www.ladepeche.fr/article/2014/08/20/1936980-duo-mandoline-et-guitare-l-equilibre-musical.html

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera
%d bloggers like this: