La guitare dans tous ses états à la "République"

PHOTO/Archives N.VdB.

Du 19 au 21 juillet, le Festival de guitare s’invite dans le cocon de la place de la République. Trois soirées gratuites pour honorer la six cordes.Le festival de guitare poursuit son bonhomme de chemin. La huitième édition de l’événement se tiendra du 19 au 21 juillet, sur la scène de la place de la République. En bord d’Aude et sous la pâle lueur des projecteurs de l’éclairage public, trois formations mettront à l’honneur la gratte, faisant vibrer un public amateur de six cordes. Gratuit, le festival débutera vendredi soir à 21 h 15 avec “Hard-Bop guitar quartet”. Les deux maestros, Thomas Fontvieille et Vittorio Silvestri, proposeront un voyage à travers l’histoire de la guitare jazz, de René Thomas à John Scofield, de Wes Montgomery à Pat Metheny, de Jim Hall à Bill Frisell… Ils rendent hommage à ces grands maîtres en revisitant certains de leurs morceaux, ainsi qu’à travers des compositions personnelles.

A l’affiche

Samedi soir, même lieu, même heure, c’est le trio de Jean-Philippe Sempéré qui fera le spectacle sur la scène du centre-ville. Proposant des compositions originales ainsi que des standards où le jazz flirte avec le blues et les musiques du Brésil, le trio donne rendez-vous avec les célèbres Grant Green, Kenny Burrel ou encore Georges Benson. Enfin, le festival s’achèvera dimanche en compagnie de Latcho Drom qui invite Angelo Debarre. Christophe Lartilleux-Hart, leader de cette formation jazz manouche emmènera au carrefour du jazz, du bal musette et de la musique tzigane. Latcho Drom (qui signifie bonne route en langue tzigane) déploie une formidable énergie mêlant virtuosité, talent et décontraction. Musique gaie et populaire, le “Gypsy swing” rencontrera la place de la République pour faire découvrir la musique traditionnelle de l’Europe de l’Est que par les grands compositeurs du genre. Un son et un swing qui rappellent l’époque de Django Rreinhardt et de Stéphane Grappelli. Festival de guitare de Quillan. Les 19, 20 et 21 juillet à 21 h 15, place de la République. Gratuit. En cas d’intempéries, l’événement est déplacé dans la salle de spectacle de Quillan, l’Espace Cathare, place de la Gare.La place de la République attend ses trois jours de festival.



Article source: http://www.lindependant.fr/2013/07/18/la-guitare-dans-tous-ses-etats-a-la-republique,1776497.php

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera
%d bloggers like this: