Leo Bvegadzi, un guitariste solitaire dans une nouvelle conception …

France, (Starducongo.com) – La vie semble-t-il est souvent une histoire de rencontres. Le parcours artistique de Léo Bvegadzi qui se profile depuis les années 90 à ce jour en a constitué une véritable et parfaite démonstration de talent.
Léo Bvegadzi a vécu une merveilleuse aventure d’artiste polyvalent qui a eu toutes les chances d’être fructueuse : Une belle illustration de guitariste solo, un sculpteur dans un genre d’art plastique exceptionnel, artisan des guitares acoustiques et auteur de plusieurs ouvrages littéraires distribués par les grandes maisons d’éditions françaises.

L’artiste musicien idéal.
Léo Bvegadzi c’est surtout un artiste musicien de bonne humeur, de forte énergie, dans la grande tradition de délire des rythmes, de danses afro-congolais, afro-caribéens, du gospel et du jazz.

Pour la petite histoire
Léo Bvegadzi est natif de l’agglomération 5 Ouénzé à Brazzaville. On peut dire de lui, artiste de naissance et avoir l’âme d’artiste. Enseignante, sa mère l’a quelque peu poussé à faire ses premiers pas dans la création et la réalisation. « Noko Simon », oncle paternel de maître Steve Daboudard est sans conteste celui qui a permis à Léo, non seulement d’apprendre à jouer à la guitare, mais surtout à en fabriquer plusieurs lui-même.

Il crée au début des années 90 sa propre école de guitare, dans la rue Mpouya à Ouénzé où il forme plusieurs jeunes talents à faire leurs premières armes ; parmi lesquels Roga Roga, Durel Loemba, Espé Bass, Sonore Digital, le regretté Maria (petit frère de Kila Mbongo), Bondo et tant d’autres. Il les a accompagné jusqu’à la création du groupe Extra-Musica, dans lequel il est le premier pianiste à épauler le guitariste soliste. Léo a également fait partie de la chorale Notre dame de l’Espérance de la Paroisse Sainte-Marie à Ouénzé, Brazzaville.

Deux ans avant l’éclosion du groupe Extra-Musica en 1994, et dont il a été un des initiateurs, Léo Bvegadzi quitte le Congo pour les études d’informatique industrielle au Maroc. A Casablanca, il reste très actif dans la chorale notre Dame de Lourdes, aux journées culturelles estudiantines et plus encore dans les concerts de musique de tous genres.

Enfin, du Maroc Léo atterrit en France où cumulativement avec la poursuite de ses études, il fait le requin dans les cabarets du jazz club ou encore il compose des musiques pour bon nombre d’artistes. Tout comme il effectue de nombreuses tournées à travers le monde avec des artistes de renom et de jouer dans plusieurs styles de musique comme : le Reggae, le jazz, le Zouk le Soukous, le Gospel, la rumba, etc. Il a surtout eu en 2011, le privilège d’accompagner la chanteuse congolaise MBilia Bel dans une tournée au Canada et en Colombie.

L’excellente conception nouvelle de jouer à la guitare et de chanter seul à prouver mieux que jamais à Léo, de s’affirmer comme un maestro dans un genre qui fait référence aux musiques modernes des Tropiques. Son prochain album en préparation, connaitra à coup sûr un tournant décisif.

Clément Ossinondé
clementossinonde@starducongo.com

Article source: http://www.starducongo.com/Leo-Bvegadzi-un-guitariste-solitaire-dans-une-nouvelle-conception-de-jouer-et-de-chanter_a8534.html

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera