guitarbites

Lespinasse. La fête à Serge Lopez prince de la guitare

Serge Lopez invite ses amis toulousains sur la scène de l'espace Canal Des 2 Mers, ce vendredi… pour une soirée incontournable !/Photo DR

Serge Lopez invite ses amis toulousains sur la scène de l’espace Canal Des 2 Mers, ce vendredi… pour une soirée incontournable !/Photo DR


C’est un concert inédit que propose la ville de Lespinasse avec la «Fête à Serge Lopez» sur la scène de l’espace Canal Des 2 Mers, ce vendredi 29 novembre à 21 heures (gratuit). «Quel honneur et quelle fierté d’être ainsi mis en lumière. Cela n’arrive pas souvent !», confie l’artiste. «Je suis très heureux de présenter aux gens des univers différents».

Né à Casablanca, Serge Lopez est toulousain depuis l’enfance et a vécu quelques années en Espagne. Dans ses gènes, toutes les nuances et les parfums de la Méditerranée. France, Magreb, Espagne. Trois cultures qui le traversent et le nourrissent. De ce «métissage», il tire une tolérance et une ouverture d’esprit que l’on retrouve dans sa musique où ces trois univers, si proches et si différents, s’entremêlent pour n’en former qu’un.

Pour ce concert exceptionnel, Le talentueux guitariste est accompagné de Jacky Grandjean (basse) et Pascal Rollando (percussion) qui composent le trio Lopez. Tous les trois ont su créer leur propre style dans le milieu du flamenco en fusionnant diverses influences (musique andalouse, jazz, musique brésilienne…). Pour «faire un bœuf», une pléiade d’amis artistes est invitée. Serge Lopez est impatient de les retrouver : «On joue régulièrement ensemble et quand on s’invite, chacun respecte son identité et se respecte en tant que tel. Lors d’un concert, nous venons, avec notre jeu, partager l’univers de l’autre. C’est ce qui est enrichissant».

Alors, ce vendredi la magie devrait opérer avec Ana Yerno, danseuse percussionniste, soliste. Elle détourne le flamenco en l’ouvrant à d’autres réalités et se joue des percussions comme de son corps, avec charme, rythmes et virtuosité. L’accordéoniste Jean-Luc Amestoy a collaboré avec Bernardo Sandoval, il a participé à la création du collectif «100 % Collègues» et à l’enregistrement du disque «Motivés». Il retrouvera d’ailleurs Rachid Azarif (clarinettiste de Zebda) et l’excellent auteur-compositeur-interprète Thibaud Couturier aux mélodies délicates et aux textes exquis… Un concert très toulousain !

Article source: http://www.ladepeche.fr/article/2013/11/27/1761585-lespinasse-la-fete-a-serge-lopez-prince-de-la-guitare.html

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera