guitarbites

Michael Ngoy

«J’ai appris à jouer de la guitare étant enfant, a raconté Michael Ngoy. J’ai repris les cours récemment et je gratte pas mal ces temps, ça me permet de décompresser.» Son style de prédilection? Le rock d’Alice Cooper, Guns’N’Roses ou Metallica.





Diaporama
Les photos de Caprices TV 2013Les concerts du Caprices Festival 2013



Si le hockeyeur «écoute beaucoup de musique», il ne va cependant jamais en concert. «Je n’ai pas envie d’aller deux heures avant, faire la queue, etc. Je télécharge une chanson, je vais sur Youtube, ça me suffit.»

De la house dans les vestiaires

La musique est également très présente au sein de l’équipe de Fribourg Gottéron. «Dans le vestiaire, les jours de match, on a une playlist qu’on joue. Et c’est toujours la même depuis le début de la saison. Il y a beaucoup de house bien dynamique avec une bonne basse. Mais dans les autres équipes c’est souvent plutôt du rock.»

En parlant de hockey, le sportif a raconté une anecdote récente. «Mardi passé, on jouait le 5ème match à la maison. Et quand on s’est pris le 2ème goal, un spectateur a lancé un gros poisson sur la glace. Aucun arbitre n’a osé touché le poisson. Ils ont appelé un jeune à venir le ramasser. Apparemment ça venait d’un supporter biennois.»

Touché par l’accident de Keller

Par contre, Ngoy a avoué être très touché par la charge subie par Ronny Keller et qui l’a plongé dans la paralysie. «Ça aurait pu m’arriver, ça peut nous arriver à tous. Quand on a appris qu’il était paralysé on était tous ensemble, l’équipe et ça a jeté un gros froid. Depuis que c’est arrivé, j’y pense tous les jours.»

(fab)

Article source: http://www.20min.ch/ro/musique/dossier/capricestreize/story/-Jouer-de-la-guitare-me-permet-de-decompresser--14963832

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera