guitarbites

Rémi Huglo en accord avec la facture de guitare

La seule fausse note dans la jeune carrière de Rémi Huglo, ce sont ses études de droit à la fac de Limoges. « J’étais très frustré de ne pas m’orienter vers des filières techniques et trouver un luthier pour un apprentissage, c’est très compliqué. »

Le jeune Castelroussin potasse tout ce qu’il trouve sur la lutherie. Admiratif d’un père « qui jouait de la guitare, du violon, de l’orgue et qui fabriquait aussi des instruments comme les épinettes des Vosges ».
Il part pour Québec et suit une formation intense dans l’École nationale de lutherie, pendant trois ans. Retour au pays en 2011. En juin dernier, Rémi Huglo, 29 ans, décide de s’installer définitivement comme luthier, facteur de guitare.

 «  Un instrument bien réglé change tout  »

« La lutherie, c’est le point de convergence de tous mes centres d’intérêts, explique le jeune artisan. Le dessin, le travail manuel et la musique. » Le perfectionniste Rémi Huglo va à contre-courant de l’industrie facturière : « Je propose le design et la conception d’une guitare sur mesure pour le classique, le folk, le jazz et je conçois également des guitares électriques et des basses (1) ».
Le jeune artisan domestique avec art les essences traditionnelles que sont l’érable, l’épicéa, le palissandre « et aussi le cèdre rouge de l’ouest canadien et le padouk ». Et ses créations sont aussitôt baptisées : la Coffee Blues, la Dubby Smooth (électrique) ou la Surfin’ One (rythm’ and blues). Sa seconde activité repose sur la réparation et le réglage des guitares, même neuves : « Un instrument bien réglé change tout ».
Rémi Huglo revient juste du Festival de la guitare d’Issoudun : « Une grosse vitrine nationale avec un bon accueil et d’excellents retours sur mes instruments ». Avec un sacré final : « Une démonstration de ma guitare de jazz contemporaine, avec une couronne d’éclisse sculptée ». Un concept inspiré du Japonais Taku Sakashsta, « luthier mort assassiné en sortant de son atelier. »

 Rémi Huglo : 12, rue du Boulevard, à Châteauroux. Tél. 06.40.46.11.58. Site : www.remihugloluthier.com Facebook.com/remihugloluthier

 (1) A partir de 2.700 € pour une guitare électrique, et à partir de 3.900 € pour une acoustique.

Article source: http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2013/11/05/Remi-Huglo-en-accord-avec-la-facture-de-guitare-1675212

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera