guitarbites

« Rocksmith », le jeu de rythme avec une vraie guitare

On connaissait les « Rockband » et autres « Guitar Hero » qui après un franc succès sont retombés comme des soufflets et ont été abandonnés par leurs éditeurs. Ces jeux musicaux proposaient de se prendre pour des musiciens avec des jouets qui permettaient de mimer les véritables instruments. « Rocksmith » d’Ubisoft change radicalement de ton. C’est avec une véritable guitare qu’il faut jouer  !

Il va falloir se faire de la corne…

Le jeu, qui sera disponible à la fin du mois (la date officielle est le 27 septembre), sortira sur Playstation 3, Xbox 360 et PC. Grâce à une interface spécifique baptisée « Real Tone », n’importe quelle guitare électrique peut être branchée pour jouer. Ainsi les guitaristes confirmés pourront se procurer la version comprenant le jeu seul et le câble.

Les débutants non encore équipés pourront se tourner vers un pack sensiblement plus cher proposant le minimum pour commencer  ; une guitare Les Paul Junior de marque Epiphone avec son étui, sa sangle et quelques médiators. De l’aveu des professionnels de la gratte, l’engin est tout à fait adapté pour les débutants et son prix correspond à celui du marché. Le pack complet est vendu un peu moins de 200 euros alors que le jeu seul tutoie les 80 euros.

Une Les Paul Junior, guitare proposée dans le pack « Rocksmith » (Ubisoft)

Il est assez étrange pour un joueur de se retrouver avec un véritable instrument entre les mains. Les premières minutes et heures sont délicates. Les doigts de la main gauche souffrent rapidement du contact rugueux avec les cordes. Il va falloir se faire de la corne et s’entraîner sérieusement. Grâce à une série de vidéos didactiques, l’entretien basique de l’instrument (changement des cordes, nettoyage, réglage) devient familier au béotien.

Il en est de même pour toutes les techniques de la guitare. Comment jouer une note étouffée, un trémolo, des «  slides  » (les glissés) ou encore des «  hammer on  ». Tout en vidéo et avec des exercices qui suivent et sont notés. Accorder la guitare devient un jeu d’enfant avec un système qui vous guide jusqu’à obtenir la bonne note pour chaque corde. Afin d’être certain d’être juste, l’accord est vérifié avant chaque morceau.

Pas besoin d’apprendre le solfège

Si la guitare est bien réelle, le système de jeu ressemble beaucoup aux anciens ténors de la catégorie. Un tapis avance vers vous avec les repères des cases et des frètes de la guitare. A charge du joueur de gratter la bonne corde et de la pincer sur la bonne case au moment opportun. Nul besoin de passer des heures à apprendre le solfège…

Mais n’est pas guitariste qui veut. D’ailleurs, même pour un musicien confirmé, il n’est pas forcément possible de jouer parfaitement un morceau au premier essai. Pour éviter de frustrer les joueurs de niveau très variable, « Rocksmith » s’adapte à leurs compétences.

Par Ubisoft

Si un débutant tient le manche, le jeu ne lui fait jouer que les temps forts de la mélodie avec des notes isolées. Si c’est un pro et que le logiciel constate que les premières notes sont toutes parfaitement exécutées, il augmente rapidement la difficulté en ajoutant des accords pour arriver à la partition complète. Evidement, mieux le morceau est reproduit, plus les points marqués seront élevés. Afin d’être autorisé à se produire en concert, le joueur doit atteindre des scores minimums.

En sus de cette adaptation de difficulté à la volée, « Rocksmith » repère également les difficultés au sein d’un morceau. Si c’est l’accord A5 qui est systématiquement bâclé, il proposera de le travailler à part avec un petit exercice. Si c’est une phrase spécifique de la chanson, on pourra la jouer d’abord à vitesse réduite, pour ensuite accélérer jusqu’au rythme normal.

Ça ne remplace pas un prof de guitare !

Si « Rocksmith » semble parfait pour apprendre à jouer, plusieurs écueils font qu’il montre rapidement certaines limites pédagogiques. Les doigts sont bien numérotés et les positions des accords explicites. Mais ce n’est pas le cas pour toutes les autres notes seules. Comment placer sa main  ? Pouce vers le haut  ? Sur le côté  ? Avec quel doigt pincer cette corde  ? Autant de questions qui amèneront l’utilisateur à se tourner vers Internet pour glaner des informations. Autant de réponses qui pourraient être données par un professionnel.

Ceci dit, le plaisir de jouer est immédiat et le fait de commencer à grattouiller de véritables mélodies laisse à des années-lumière les autres jeux de musique. Pourquoi perdre du temps à malmener des jouets alors qu’il est possible d’apprendre à utiliser une véritable guitare  ? Le jeu a cet avantage de mettre le pied à l’étrier, ou plutôt le médiator à la main, pour tous ceux qui pourraient penser que l’instrument est trop difficile. Certes, il faudra de l’entraînement et du travail pour maîtriser les quelques 30 morceaux inclus. D’autant que dans l’édition européenne, la basse est comprise dans le jeu (c’est un contenu payant et téléchargeable dans l’édition américaine sortie il y a presque un an).

Pour travailler la technique de façon ludique, huit jeux permettent d’augmenter sa dextérité avec des exercices spécifiques. Ici, il s’agira de toucher des canards en pinçant la bonne case, là de renvoyer une balle de baseball en jouant la bonne note.

En occupant un secteur délaissé par ses concurrents, Ubisoft signe un joli coup. En se démarquant avec un système qui permet réellement de jouer d’un instrument, la société française enfonce encore un peu le clou. Pas parfait il représente un investissement important, mais rentable, aussi bien pour ceux qui voudraient se mettre à la guitare, que pour les joueurs confirmés qui souhaitent progresser de façon ludique.

Article source: http://blogs.rue89.com/jeux-video/2012/09/19/rocksmith-le-jeu-de-rythme-avec-une-vraie-guitare-228366

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera