guitarbites

Trente Doigts : la guitare dans tous ses états

La scène est intime, tranquille, on entendrait voler une mouche jusqu’à ce que se présente la première dizaine de doigts faisant vibrer sa guitare acoustique et s’amusant de nous voir ébahit, puis la deuxième dizaine se pointe aussi magnifique que la première et puis la troisième, la délectation. Et comme hors-d’œuvre subliminal, avant que chacun n’y aille de son solo, la magnifique interprétation de « Feeling Good » de Nina Simone. Deux guitares, deux voix. L’éblouissement! Je restais cloué à mon siège du Centre d’art La Chapelle enivrée ce samedi 14 septembre.

Trente-DoigtsLa formation Trente Doigts, c’est bien sûr trois gars. Tous compositeurs, venus nous présenter une partie d’eux-mêmes avec de rares interprétations. Trente Doigts, c’est la réunion de trois passionnés;

Justin St-Pierre, qui vient de tout juste de remporter le Canadian Guitar Festival et qui s’apprête à s’envoler pour une autre compétition internationale américaine, m’a littéralement ébloui avec son finger style, ses compositions sont enlevantes, on croirait qu’il y a une multitude d’instruments sur scène. En le voyant, nous n’avons qu’une seule envie, qu’il y ait un silence total pour l’écouter. Et c’est ce qui se produit. Nous avons aussi a eu droit à une fabuleuse interprétation de « Ain’t no Sunshine ». Car St-Pierre c’est non seulement un son magnifique, mais c’est aussi une voix juste, feutrée, ravissante!

Erik Mongrain, de renommé international, il apporte des nuances fort différentes de ce qu’on entend habituellement. Sa bonhomie et sa simplicité nous font sourire! Et quand ses doigts touchent sa guitare, c’est comme s’il entre en transe dans un monde bien à lui qu’il nous partage admirablement. Mon coup de cœur; sa composition « Hélios», le soleil après la pluie d’un dur combat, on en ressent tellement l’éveil, magique, envoûtant!

JJ Coolidge, charismatique à souhait, ayant été désigné comme l’animateur de la soirée, ce guitariste n’est pas en reste de ses comparses sur scène. Drôle, simple et pas prétentieux pour deux sous, il nous interpelle autant par sa magnifique voix que par le son de sa guitare. Une bête de scène. Sa passion, il nous la livre sans retenue!

Vraiment une soirée des plus divertissantes. J’y ai fait de belles découvertes, dont la jolie salle du Centre d’art La Chapelle. C’était la première fois que j’y mettais les pieds, quel son dans cet univers! Et pour nous faire patienter avant le spectacle, nous avons droit à une projection des artistes à venir. Alors, vérifiez, la programmation est tellement diversifiée que je suis certaine que vous trouverez chaussure à votre pied. www.centredartlachapelle.com

Par : Marlène Nadeau
Photo : courtoisie

Article source: http://www.quebecspot.com/2013/09/trente-doigts-la-guitare-dans-tous-ses-etats-15092013/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera