Enseigner la guitare sur Internet

Des musiciens de partout dans le monde apprennent la guitare grâce aux méthodes de Steve Lessard. Pourtant, le Saguenéen n’a lui-même jamais suivi de cours de musique. Il a développé sa propre technique, une manière de faire qui a fait ses preuves au fil du temps.

Steve Lessard se rappelle précisément la date à laquelle il a commencé à jouer de son instrument.

«Mes frères jouaient tous les deux de la guitare, puis ils ont lâché. Un jour, mon cousin est venu accorder la guitare qu’ils avaient à la maison. Je me suis mis à jouer. C’était le 5 octobre 1979. J’avais 12 ans. Trois mois plus tard, j’achetais une guitare électrique», se remémore-t-il.

À 17 ans, Steve Lessard s’est mis à enseigner l’instrument, à la demande des gens de son entourage à La Baie. «Je me suis aperçu que j’aimais ça et c’est devenu une passion.»

Le musicien a enseigné la guitare à de nombreux élèves. Il a publié un premier livre sur sa méthode en 1996. Puis deux autres ont suivi. Ses fascicules ont été vendus partout au Québec et même aux États-Unis. Le dernier, publié en 2010 et accompagné d’un DVD, est toujours disponible en librairie.

«J’ai appris d’une manière qui fonctionnait bien pour moi et je l’ai transmise», explique-t-il simplement.

Virage vers le Web

Comme la vente de livres est plus difficile depuis quelques années, le musicien a su s’adapter. «J’ai bifurqué vers Internet avec L’École du rock», explique celui qui a d’abord lancé le site en compagnie de son ami Michel Bernard pour s’amuser. En 2010, la plate-forme gratuite a été complètement refaite et Steve Lessard s’est mis à l’alimenter seul.

Depuis, il publie une à deux leçons par mois. Les internautes peuvent apprendre la guitare acoustique et électrique à leur rythme grâce aux leçons.

«Je fais le choix des capsules selon ce que j’ai le goût d’enseigner. Les capsules n’ont pas besoin d’être suivies», explique-t-il. «Personnellement, ça me challenge tout le temps d’avoir à créer ces capsules. L’École du rock me stimule.»

Les internautes qui visitent le site proviennent de partout dans le monde, mais principalement de la France, puis du Canada.

Ils sélectionnent les capsules qui les interpellent. Sur le site, elles sont divisées en catégories: accords, acoustique, jazz, métal, rock, gammes et bien d’autres sont répertoriées.

Plusieurs d’entre eux échangent avec le professeur. «Ils me demandent certaines choses, des trucs, des conseils. Des gens me remercient aussi. L’École du rock en aide certains et elle redonne le goût de jouer à d’autres», explique celui qui est animé par la volonté de transmettre sa passion.

Bien que certaines écoles l’aient approché afin qu’il y enseigne, Steve Lessard a toujours préféré faire les choses à sa manière. C’est aussi pourquoi il a abandonné ses études universitaires en finances pour se consacrer à la musique. «J’enseigne ce qui me passionne, c’est ce que je trouve important. C’est aussi plus facile. Je ne regrette pas mon choix», conclut le passionné.

Be the first to comment