La guitare dans tous ses états

Pour sa huitième édition, le festival international de guitare des « Automnales » de Ballainvilliers,  devrait encore une fois ravir les curieux de toutes les musiques. Une occasion également de découvrir ou redécouvrir des groupes de multiples horizons.

L'édition 2012 avait attiré 3000 personnes (DM/EI)

L’édition 2012 avait attiré 3000 personnes (DM/EI)

 

Pendant trois jours, à partir de ce vendredi 22 septembre jusqu’à dimanche, la commune de Ballainvilliers devient la capitale éphémère de la guitare en Ile-de-France et même au delà. L’originalité du festival repose sur son aspect familial, les spectacles, concerts et masterclasses étant gratuits les samedi et dimanche, avec une soirée d’ouverture sous forme de cabaret le vendredi. L’instrument central et véritable star du week-end est bel et bien la guitare.

Les festivaliers auront plaisir à mieux la connaître grâce à des ateliers dédiés animés par des artistes, à côté d’un salon des luthiers qui attire cette année 18 exposants. Une occasion de découvrir d’autres aspects de la musique, avec des professionnels prêts à conseiller le simple amateur ou le guitarite confirmé. Des stands artisanaux sont également installés au château. De nombreuses animations font vivre la ville sur les trois jours de la manifestation, avec une implication du comité des fêtes et des bars locaux.

Véritable temps fort de cette rentrée culturelle en Essonne, cette huitième édition est également pleine de promesses concernant la programmation musicale. Rock électrique et blues-rock pour la scène extérieure, concerts de guitare classique et acoustique plus intimes en intérieur.

 

Amenez votre guitare !

 

Parmi les artistes à se produire ce week-end, Just Friends et Crows joueront à la salle des Daunettes vendredi soir pour le cabaret d’ouverture. Autour de tapas préparés sur place, et une ambiance proche des musiciens et conviviale. Le lieu idéal pour boire un coup entre amis. Les concerts en extérieur du samedi verront se produire plusieurs groupes, dont In Volt, qui a notamment joué en première partie de Toto au dernier festival Montereau Confluence, ou encore La Mathilde, un des derniers nés de la chanson française à texte, qui allie les mots et de nombreux instruments, à l’image des Têtes Raides.

En vidéo : notre reportage lors de l’édition 2012 du festival :

 

 

Les concerts du soir avec Barfly et The Reverend sauront boucler une journée remplie, avec dans les salles du château les concerts acoustiques, les master classes (amener sa guitare) et le salon des luthiers. Rebelote le dimanche après-midi, pour une série de concerts intérieurs et extérieurs et des master classes. La scène en extérieur se situe par ailleurs au milieu d’un petit village avec restauration sur place, animations en tous genre (poney, jeux d’enfants) et les stands des partenaires, dont le samedi la présence sur place d’Essonne Info.

 

Julien Monier

Julien Monier

twitter

Julien Monier est journaliste et rédacteur en chef d’Essonne Info (@EssonneInfo). Vous pouvez le suivre sur Twitter (@JulienMonier91) et le contacter par courriel ([email protected]).


Be the first to comment