Ventenac-Cabardès. Éric Lenguin et ses chansons à la guitare bleue

Le concert d'Éric Lenguin a été un énorme succès./Photo DDM

Le concert d’Éric Lenguin a été un énorme succès./Photo DDM


Samedi 1er juin, Éric Lenguin a donné un concert au prieuré d’Aragon sur l’invitation de Josette Boulet et Michel Yvon, de la commission culture du village. Pendant près de deux heures, à l’aide de quatre guitares différentes en sonorités et en couleurs, il a emmené une salle comble de près d’une centaine de spectateurs dans un univers ponctué de poésie, d’amour, d’humour. Il a su, grâce à ses textes riches d’une langue française déclinée avec subtilité, faire passer son auditoire d’un univers tendre souvent, à un autre plus dur, contemporain. Des mélodies qui se retiennent, des textes qui ne laissent pas indifférents, Éric, ancien professeur de lettre et de musique, a atteint un niveau où son talent s’exprime avec aisance. Mariant les sonorités d’une guitare électrique d’une douceur insoupçonnable avec des textes remarquables comme celui de la chanson «Le Journal définitif», qui a donné lieu à cinq minutes d’applaudissements, à celles de guitares plus classiques et acoustiques, Éric, à travers son concert, a fait passer de nombreux messages : coups de gueule, amour vache, rêverie poétique. Les spectateurs ont récompensé cet artiste par, évidemment, de nombreuses salves d’applaudissements nourris, mais aussi par l’achat spontané de son CD et de son ouvrage de poésie : «D’une terre, l’autre», des éditions Kirographaires. Un pur moment de bonheur dans un cadre idyllique. Pour joindre Éric Lenguin : [email protected]

Be the first to comment