À Ramallah, la guitare de John McLaughlin comme thérapie – L’Orient

Le célèbre guitariste de jazz John McLaughlin a joué à Ramallah, pour la deuxième fois, lors d’un concert de solidarité avec les Palestiniens, un évènement rare en Cisjordanie qui a fait le bonheur du public.
C’est dans un auditorium plein que le musicien britannique de 72 ans a joué mercredi soir, lors de la dernière étape de sa tournée en Asie. McLaughlin, qui a notamment enregistré avec le monstre sacré du jazz Miles Davis, a affirmé que la somme recueillie pour le concert serait reversée à al-Mada, une association qui utilise la musique comme thérapie pour soigner des Palestiniens traumatisés ou marginalisés. « Les gens ici sont isolés (…) c’est important que des personnes de l’extérieur puissent venir », a-t-il dit. Les Palestiniens « n’ont pas de libertés, ils n’ont même pas de passeports. C’est lamentable qu’un peuple entier se trouve dans une telle situation. Donc je crois qu’il m’appartient de faire prendre conscience aux autres » de cette situation, a-t-il continué.
Le concert, qui alliait sonorités de l’Occident et de l’Orient (la musique indienne a fortement influencé la musique de McLaughlin), a enchanté le public, composé en grande majorité de Palestiniens.

Article source: http://www.lorientlejour.com/article/862736/a-ramallah-la-guitare-de-john-mclaughlin-comme-therapie.html

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera