guitarbites

Jouer de la guitare dans un lavoir ? Oui, ça le fait !

On a un faible pour le lavoir de la rue Émile Cuvelier. C’est l’endroit insolite par excellence pour donner un concert. Cette fois-ci, c’est Castus, sa guitare et ses pédales qui ont partagé le lieu avec les tambours de machine à laver.

Chouette concert, créatif en diable. Juste un bémol, mais dû à l’étrangeté du lieu, le concert devait se terminer dans les temps. La nuit, le volet du lavoir se ferme automatiquement. Et si on ne veut pas rester enfermé…

Niveau programme, Castus a clôturé l’événement avec les Agremens et le choeur symphonique de Namur qui eux se produisaient au Théâtre de Namur. Endroit plus classique certes, mais qu’il fallait rejoindre par l’entrée des artistes.

Avant eux, ce sont une bonne vingtaine de groupes et d’artistes qui se sont produits? Dans tous les styles, dans toutes les configurations. Déjà convaincante l’année dernière, la formule a encore séduit… Une des ses qualités, et non des moindres, c’est de marier des publics qui ne se rencontrent pas toujours…

Cette manifestation fera l’objet d’un reportage photographique de Florent Marot, demain samedi, dans le journal L’Avenir (à lire notamment en format PDF).

Article source: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130621_00326788

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera