guitarbites

La guitare à l’honneur au château de la Bussière

Jean-Marc Zvellenreuther Curieux et passionné, Jean-Marc Zvellenreuther explore l’univers musical dans toute sa diversité. Guitariste, pédagogue, chef d’orchestre, il s’enrichit auprès de ses élèves et au contact de musiciens et artistes de divers horizons. Musique contemporaine, jazz et improvisation, transcription, opéra et orchestre, il s’investit partout et toujours avec la même exigence artistique. Il porte aussi un regard nouveau sur le répertoire et la forme du concert, grâce aux nouvelles technologies.

Sophie Deshayes Après des études musicales et d’histoire de l’art en France, Sophie Deshayes, flûtiste, s’est perfectionnée auprès de Robert Aitken en Allemagne. Partenaire des ensembles Sillages, Lucilin et S : i.c., elle a également collaboré avec l’Itinéraire, Court-Circuit, l’ensemble Fa et l’Ensemble Intercontemporain. Soucieuse d’explorer différents modes d’expression, de concilier répertoire et création, elle travaille régulièrement avec des chorégraphes, réalisateurs et metteurs en scène (Compagnie Point-Virgule, Sylvain Prunenec, Laurence Saboye, etc.)

C’est un rendez-vous de choix pour un amateur de musique classique. Tous les étés, le château de La Bussière organise deux week-ends de concerts. Le premier a eu lieu le 7 juillet. Le second a débuté hier et se poursuit ce soir.

Lors du premier concert de samedi, le public a pu entendre Jean-Marc Zvellenreuther à la guitare et Sophie Deshayes à la flûte. Ils ont joué Schubert (Danses allemandes), Mauro Giulani (Grande sonate), Fernando Sor (La Romanesca), Napoléon Coste (Regrets cantilènes), Toru Takemitsu (Toward the Sea) et Bella Bartok (Danses roumaines).

Le guitariste revient sur scène ce soir, seul cette fois. Il interprétera du Bach (partita en ré mineur BWV 1004, Allemande, Courante, Sarabande, Gigue, Chaconne) et du Villa-Lobos (Cinq préludes). « On commence avec quelque chose de sérieux et puis après c’est plus gai, plus enlevé », commente Laure Bommelaer.

Ce week-end, c’est la troisième fois que le musicien vient à La Bussière. Professeur assistant au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et concertiste à l’Opéra de Paris, Jean-Marc Zvellenreuther a de sérieuses références sur son CV.

« La première fois qu’il est, il était venu avec un programme très hispanisant, se souvient Laure Bommelaer. La deuxième fois le concert s’était terminé dans la barque, dans les douves avec un mandoliniste et un chanteur barython. Ils avaient joué un air de Mozart au soleil couchant. »

Le décor est le grand atout de ces concerts en plein air dans la cour du château. Un cadre exceptionnel et qui permet de mettre en valeur le travail des musiciens. « Je me souviens d’un concert où il faisait nuit et les gens s’étaient allongés sur des bancs et écoutaient la musique en regardant les étoiles », se remémore l’hôte du château. Cela rend ces rendez-vous particulièrement attractifs, sans oublier le cocktail préparé avec les produits du potager et servi à la fin du concert. Chacun de ces événements peut réunir jusqu’à 200 personnes.

è Pratique. Tarifs pleins. Adultes : concert + cocktail : 27 € ; concert seul : 17 €.

Tarif réduit : concert + cocktail : 23 € ; concert seul : 13 €.

Thibault Chaffotte

Article source: http://www.larep.fr/loiret/actualite/pays/giennois/2013/08/18/la-guitare-a-l-honneur-au-chateau-de-la-bussiere_1660361.html

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera