Justin Bieber nu avec sa guitare: adulé mais cramé, comme Britney …

Justin Bieber nu, un air de guitare pour sa grand-mère. (CAPTURE TMZ)

Justin Bieber nu, un air de guitare pour sa grand-mère : trahison ou mue rock ? (CAPTURE TMZ)

 

Difficile de faire face, en ce mardi 13 août. Tout le monde est parti en vacances ou presque, et me voilà quasiment seule dans mon grand open space. Bon, certains diront que ça me fait à moi aussi des vacances, mais nous sommes d’accord que ce n’est pas exactement la même chose. Déjà, il n’y a ni mojito ni sangria à disposition. Ni grand soleil d’ailleurs.

 

Après ce petit point météo indispensable (“ah ben oui, ça s’est un peu rafraîchi, vous ne trouvez pas ?”, LA petite phrase du jour à glisser devant votre machine à café), parlons de Justin Bieber. Ça revient à peu près à la même chose que d’évoquer les cumulonimbus en société, certes, mais ça reste un peu plus inquiétant.

 

Car depuis plusieurs jours/semaines/mois, le Canadien le plus célèbre de la planète fait vraiment tout et n’importe quoi pour se faire remarquer.

 

Justin fait sa crise d’adolescence 

 

D’abord les excès de vitesse, puis la drogue dans son bus, puis son singe qu’il abandonne (voilà qui devrait faire bondir BB, mais nous ne l’avons pas entendue s’exprimer sur le sujet), puis un portable de fan qu’il place dans son slip en plein concert et enfin des photos de lui tout nu, pour faire rire sa grand-mère.

 


 

Les maisons d’édition n’ont-elles pas encore pensé à faire des aventures de Justin des livres pour enfants comme ceux de Martine ?

 

Certains trouvent qu’au final, Justin Bieber est tout simplement en train de vivre sa crise d’adolescence et que ça va lui passer, que c’est bien normal, après tout, pour un jeune homme de 19 ans, millionnaire et célèbre dans le monde entier, de faire n’importe quoi, et qu’il vaut mieux en rire, plutôt que de pleurer sur une société complètement attardée.

 

Ils n’ont pas tort : Justin est effectivement en train de vivre sa crise d’adolescence, mais à mon sens, elle peut aussi lui être fatale. Combien d’enfants stars se sont brûlé les ailes à l’heure où je vous parle ? La liste est longue, mais elle ne me fait pas peur. Après tout, je n’ai un peu que ça à faire, aussi, entre deux news sur Kim Kardashian.

 

Évoquons ces stars éphémères qui ont pris l’eau à cause d’une notoriété trop soudaine, qui s’est révélée dangereuse.

 

Britney, toujours bien atteinte

 

Nous avons Britney Spears, qui ne s’est toujours pas remise de sa dépression de 2007. Après s’être sauvagement rasée la tête (la rumeur veut que ce geste avait pour but de camoufler les traces de drogues qui étaient détectables dans ses cheveux), la demoiselle a tout fait pour se débarrasser de ses démons.

 

Musicalement, elle a plutôt réussi. Mais d’après les rumeurs, elle serait toujours bien atteinte, et ne serait pas capable de mener une discussion toute seule.

 

 

 

Sur “X Factor”, où elle était jurée, Britney n’aurait pas été capable d’aligner deux mots à l’adresse des candidats, et aurait été aidée par une oreillette, où un souffleur lui expliquait tout ce qu’elle devait dire. Ce qui explique qu’elle était plutôt drôle, d’ailleurs.

 

 

 

Voilà qui est effrayant, non ?

 

Lindsay ou la valse des rehab

 

Parlons aussi de Lindsay Lohan, qui défraie toujours autant la chronique. Depuis que je suis dans le “journalisme people”, la demoiselle entre et sort de rehab comme je vais faire mes courses, dans la moquerie générale et l’indifférence massive. La rousse alterne moments de conscience où elle jure qu’on ne l’y reprendra plus, et perd pied aussitôt après, posant avec des armes et mimant le suicide.

 

 

 

Amanda, l’ado perdue 

 

Parlons aussi d’Amanda Bynes, qui est elle aussi actuellement sous le feu des projecteurs. La pauvre fille est elle aussi célèbre depuis son plus jeune âge, grâce à une (mauvaise) série, appelée “Ce que j’aime chez toi”. Souvenons-nous de ces moments de normalité chez la star.

 

 

 

Après avoir annoncé qu’elle prenait sa retraite, ce qu’elle aurait dû faire, elle a plutôt décidé d’insulter Drake sur Twitter, lui demandant des choses que je n’ai pas très envie de vous répéter ici, mais d’une atroce vulgarité, puis de porter des perruques toutes plus ridicules les unes que les autres lors de ses nombreuses audiences pour consommation de drogue et pour avoir lancé un bang du 36e étage de son immeuble new yorkais.

 

 

 

Macaulay, le fantôme errant

 

Souvenons-nous aussi du célèbre Macaulay Culkin, adorable jeune garçon tout blond dans les films Maman, j’ai raté l’avion, devenu une sorte de fantôme errant dans les rues de Paris, maigre et inquiétant. Et devinez avec qui il vit ou aurait vécu durant quelques mois ? Le sulfureux Pete Doherty !

 

Miley, feue Hannah Montana

 

Quant à Miley Cyrus, elle aussi enfant star révélée dans la série Hannah Montana, désormais elle se produit quasiment nue en tirant la langue à qui mieux mieux.

 

 

 

Justin paie le prix de sa trop jeune célébrité

 

Tout cela pour dire que Justin Bieber et ses frasques actuelles, me font penser à un très bon épisode de “South Park”, consacré à Britney Spears, dans lequel la star pète les plombs, et sa cervelle par la même occasion, tant elle est sous pression.

 

 

 

À la fin de ce triste épisode, Brit-Brit est sacrifiée et Miley Cyrus apparaît : la ville de South Park décide alors de la prendre pour cible, et la spirale infernale reprend.

 

Pour Justin Bieber, c’est un peu la même chose : il a été choisi par ses millions de Beliebers pour devenir une superstar aux millions de dollars, dont les faits et gestes sont sans cesse épiés. Mais tout cela a un prix.

 

Pas forcément à cause des médias qui le traquent, mais à cause d’une célébrité trop énorme pour ses épaules de jeune homme gringalet et un compte en banque qu’il doit être sans doute difficile à gérer, tant il grossit à vue d’œil. Tout comme certains gagnants de l’Euromillions entrent parfois en dépression quand ils touchent le gros lot, imaginez si une immense notoriété était comprise dans le jackpot…

 

Son avenir proche ? Une bonne petite dépression, une rehab, et une vie chaotique, entre moments de gloire et rechutes de plus en plus sordides. En espérant avoir tort, bien sûr.

 

 

 

 

Be the first to comment