L’ensorcelant jeu de guitare de Cécile Doo-Kingué – Sorel

Sorel-Tracy, le 9 octobre 2014.-
Azimut diffusion présente Cécile
Doo-Kingué le jeudi 30 octobre à
18h au Marine Cabaret dans le
cadre de la série Les Jeudis
d’Azimut.

Suite à son passage remarqué sur
la scène du quai Richelieu dans
le cadre de la Virée Blues en
2012 avec le spectacle « Femmes
en blues », plusieurs clients
nous ont demandé de la présenter
à nouveau dans la région afin de
faire découvrir à d’autre son
jeu de guitare électrisant et sa
voix suave. On ne pouvait donc
pas passer à côté de Cécile Doo-Kingué
dans notre programmation cette
année, et vous non plus !

Née à New York, la camerounaise
d’origine a vécu aux États-Unis
et en France avant
d’officiellement s’établir à
Montréal. Forte de son
expérience au sein de groupes
tels Dibondoko, Aliens et Syncop,
mais aussi en tant que
guitariste pour Corneille et
Tricia Foster, Cécile Doo-Kingué
se lance dans l’aventure d’une
carrière solo et lance un
premier album « Freedom Calling
en 2010 ». Ce dernier est très
bien reçu autant par la critique
que par les amateurs et ce dans
l’ensemble du Canada. On y
retrouve une signature propre à
elle qui combine le blues, le
soul, la chanson et les rythmes
afro entre autres. Plusieurs
nominations au prix SOBA et au
Lys Blues awards, participations
à des festivals internationaux,
apparitions à la télé et à la
radio la mène vers un deuxième
album paru en 2012 et intitulé «
Gris », composé de chanson
francophone de son cru. Ce
premier opus en français lui
vaut le Prix Edith Butler de la
Fondation SPACQ en 2013.

On ne pourrait mieux la décrire
que cette phrase tiré de son
site web : « Oiseau de nuit mais
lève-tôt aguerrie, bien chez
elle et voyageuse, fille de bar
et fille qui travaille sans
cesse, parolière bilingue et
artiste au son international,
Cécile Doo-Kingué surprend et
charme à tout coup. De son jeu
de guitare parfaitement
ensorcelant à ses chansons qui
explorent le monde, les vices,
les vertus, les envies de vivre
et les coups de gueule, elle
vous prend par la main, par le
coeur et les tripes afin de vous
livrer une expérience musicale
intègre, sans glamour, d’immense
qualité et toujours mémorable. »

Les Jeudis d’Azimut à ne pas
manquer en novembre : Hommage à
Brassens le 6 novembre,
Groenland le 13 novembre, Sarah
Toussaint-Léveillé le 20
novembre et finalement la
formation suisse Les Petits
Chanteurs à la Gueule de Bois le
27 novembre. Pour entendre un
extrait audio de chacun de ces
spectacles, rendez-vous sur
notre site web au

www.azimutdiffusion.com
dans
la section « Jeudis d’Azimut » !

Les billets sont disponibles à
la billetterie d’Azimut
diffusion, au 450 780.1118 #1,
chez Louise Péloquin Mode, au
450 743.1234, au coût de 12,00 $
régulier et de 10,00 $ VIP,
taxes et frais de service
inclus. Vous pouvez aussi vous
les procurer au prix régulier
sur notre site web au

www.azimutdiffusion.com
,
moyennant un frais de 1,00
$/billet.

Be the first to comment