guitarbites

Quetigny : Guitares dans la ville, tout un programme

Ce samedi, la manifestation proposera six concerts aux sonorités diverses, du jazz manouche au répertoire classique.

Chaque année, Guitares dans la ville est l’événement attendu à Quetigny. Un vrai festival qui rassemble de nombreux musiciens amateurs et professionnels sur scène autour d’une passion commune : la guitare.

La manifestation a débuté vendredi avec le concert de Claudia Meyer et Daniel Fernandez, qui mêlent cultures, langues et mélodies pour un voyage qui a emmené le public de l’Espagne à l’Argentine, en passant par le Brésil et Cuba.

Ce samedi, en dehors des scènes, l’ambiance sera également tournée autour de la guitare et la convivialité, avec la présence d’artisans luthiers et d’un espace restauration.

Au programme

Ce samedi, à 14 heures, espace Léo-Ferré, école de musique. – Découverte de la guitare malgache avec Lova Ramaroson. Gratuit, sur réservation au 03.80.48.90.20.

À 15 h 30, espace Mendès-France. – Mpagnesa. Lova Ramaroson et Didier Masahy invitent le public à embarquer pour un voyage vers Madagascar. Le défilement des univers rythmiques et sonores rappelle les courants occidentaux qui influencent le groupe, venant rejoindre l’atmosphère de la musique de l’île dont il est originaire.

À 16 h 30, espace Mendès-France. – Four On Six. Quatuor de guitares acoustiques composé de professeurs de guitare de la région (Estelle Geley, Daniel Cairey-Remonay, David Georges et Hervé Salomon). Un voyage à travers des pièces classiques, ragtimes ou encore musiques de danses type rumba et tango.

À 17 h 30 , espace Mendès-France. – Nicolas Gornouvel. Son programme illustre la diversité du répertoire contemporain de la guitare avec des œuvres emblématiques du XXe siècle.

À 18 h 30, espace Mendès-France. – Jérôme Broyer trio. Accompagné de Sébastien Dorotte à la guitare et de Christopher Frontier à l’accordéon, le groupe puise les standards bien connus du jazz manouche, de Gershwin à Parker en passant par l’incontournable Django Reinhardt.

À 19 h 30 , espace Mendès-France. – Les Tapatou. Deux voix amies et complices associées à une guitare voyageuse au service d’un répertoire éclectique naviguant entre le baroque, le classique, la variété ou le folklore…

À 20 h 30, espace Mendès-France. – Jean-Félix Lananne. Ce virtuose français de la guitare acoustique, jouera un récital intime avec des ­morceaux issus de son album Au bord de la mère.

À 21 h 30, espace Mendès-France. – “Rencontres” création de Jean Perdreau avec 24 guitaristes faisant voyager dans différents univers (du tango argentin à la valse, du jazz au blues et la guitare saturée)… En final : ­concert des 100 guitares. Tarifs : 4 à 16 € sur place.

Dimanche. – Stage de lutherie animé par Christian Léchenet à l’école de musique de 10 heures à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 heures. Places limitées. Tarif : 45 €. Tél. 03.80.48.90.20.

Vos commentaires

Se connecter

Article source: http://www.bienpublic.com/grand-dijon/2013/05/25/quetigny-guitares-dans-la-ville-tout-un-programme

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera